St-André

La cuvée 2015 de notre semaine traditionnelle de cross a St-André-Les-Alpes fut exceptionnelle, tant par le nombre de participants que par la qualité des vols effectués . Le nombre d’inscrits a doublé par rapport aux années précédentes tant et si bien qu’il a fallu organiser 2 navettes pour monter les 15 participants au décollage du Chalvet. La météo nous a gratifié de 5 jours volables sur 7, ce qui nous a ouvert tous les grands classiques de l’endroit, soit ; Dormillouse-retour, Allos et retour pour certains, Pic des Têtes et retour par les hauts reliefs, et enfin une balade vers le sud jusqu’au Cheiron au dessus de Greolieres.

Les jours trop ventés ont permis aux VTT-istes et autres randonneurs de visiter les sommets des environs avec parfois de belles et gigantesques découvertes mycologiques à la clef (RV du Clairlo nous a même préparé notre vesse de Loup géante en entrée 😋)

Des semaines comme ça, on en redemande !

Le Grammont et le Souper du Club 2015

Un samedi de beau temps est en prévision mais les modèles météo n’arrivent pas savoir vraiment comment le vent soufflera, en gros un 20 de SE. Nous tentons quand même le tout pour le tout et prenons la direction du Grammont. La traversée du lac est au programme!

Record à battre au nombre de participants: 35 marcheurs pour 33 ailes!!! Dingue!!! C’est déjà dans le bus postal du matin de que les premiers imprévus doivent se prévoir. Heureusement la conductrice est sympa et fait deux voyages! 🙂 Le taxi commandé saura très bien prendre plein d’aile et quelques personnes. Quelques 700m séparent les marcheurs du lac Tanay jusqu’au sommet. Il faut bien avouer qu’il a fallu y croire. Parce que les premières rafales de vent chaud au lac nous ont déjà mise en garde! Le vent rafaleux, chaud et relativement déjà fort dans la montée aussi et ne parlons pas du vent décornant de la crête. Bref, beaucoup trop de vent pour pouvoir décoller. Zut et zut! Tant pis! Un bon pique-nique au sommet, une séance photo avec cette vue splendide et sont sommes déjà prêt pour la descente à pied. Il a fallu descendre jusqu’au village de Miex pour pouvoir trouver un champs qui acceptait notre décollage. Un petit plouf de fin de journée jusqu’à Vouvry et retour en bus.

Toute l’équipe plus quelques uns se sont retrouvés au restaurant de l’Harmonie de Clarens. Le bonne et garnie brisolée a su ravir les estomacs creux des sportifs de la journée.

panorama sommet

DSCI0182DSCI0191 DSCI0203DSCI0241 DSCI0252DSCI0270

Fiesch octobre 2015

Après plusieurs tentatives sans succès la sortie à Fiesch peut enfin avoir lieu. Attiré par une belle météo ce sont pas moins d’un quinzaine de clubistes qui se retrouvent le samedi matin sur le parking au bas du télécabine de Fiesch. Et les thermiques sont également au rendez-vous. Grâce à des conditions inhabituelles pour une journée d’automne, beaucoup d’heureux arrivent à survoler l’Eggishorn et savourer la vue sur le Glacier d’Aletsch durant de nombreuses heures. Les plus forts iront même jusqu’au bout de la vallée de Conches et retour. Le soir les participants se retrouvent dans deux restaurants soigneusement sélectionnés par Roman pour savourer les spécialisées locales de chasses. La journée de Dimanche fut belle mais nettement plus difficile pour prendre de la hauteur et permis même aux meilleurs d’enfin faire quelques beaux ploufs.
Merci à Roman pour l’organisation de cette belle sortie!   (remarque du webmaster et à Gilles pour les photos et le petit texte 😉

Evolène

C’est avec un weekend de retard, à cause de la météo, que la sortie à Evolène a pu avoir lieu.

Nous nous sommes donc retrouvé pour la plupart vendredi soir à la Forcalz au dessus d’Evolène.
Moment difficile de la soirée, annoncer aux présents que l’heure du levé serait matinale (7h30) afin de rejoindre Luc et Dominique à Evolène et partir faire un vol du matin.
Arrivé au déco (alpage de l’étoile), le thermique est là et permettra à certain de faire un joli vol et de survoler la cabane des aiguilles rouges. D’autres, comme moi, feront un joli plouf.
Pendant que les plus talentueux finissaient leur vol, nous sommes monté au décollage de l’après-midi (Beplan) et avons pu faire un joli vol en direction de la dent blanche.
Une dernière montée à Beplan nous a gratifié du dernier vol de la journée.
La journée s’est terminée par une bonne raclette, raclée par la main experte de Joël et des « apprentis racleurs » Daniel et Dominique.
La météo de dimanche ne nous a pas permis de voler et cette sortie s’est terminée après un bon petit déjeuner.
Vu l’enthousiasme de tout le monde, je vous dis déjà rendez-vous l’année prochaine!
PS: sous la torture, je me dois de dévoiler la recette de la tarte au citron.
Damien

6 septembre 2015, la Crétaz di Vella

Le Pigne d’Arolla se fait attendre. Moche et visibilité fortement réduite samedi ainsi que pas mal de vent du Nord pour dimanche nous ont obligés à changer nos plans. Ce n’est cependant pas les petites crises de Dame Nature qui arêtera les randonneurs du RVL.
Ce sera alors au tour de la Crétaz di Vella de nous accueillir. Très beau sommet facilement accessible en été ou en hiver, il offre une montée régulière et un paysage magnifique à 360°. Du haut de ses 2719m. , vue sur les Combin, Vélan, Dolent, Argentière et autres sommet de Trient, sans en oublier le reste des valaisannes et vaudoises.
Bourg St- Pierre, 9h50, tout le monde est là. 7°C c’est pas chaud, légère brise encore moins. Nous nous hâtons de retrouver le soleil de l’autre côté de la vallée. La première partie de la montée se fait sur routes carrossable. Ca monte tranquille, jusqu’à l’alpage de Champslong. Nous profitons de l’endroit pour une pause de midi bien méritée à l’abri du vent froid et même une sieste au chaud sur les tôle de la grange.

photo279231677093488596

Mais l’ascenssion n’est pas finie, encore 400m nous séparent du sommet. C’est à travers les sentes de bovins et autres passages en herbe que le chemin se dessine dvant nous. Quel émerveillement en arrivant au sommet, et quelle récompense! Une forte brise du Nord nous fait peur mais finalement se transforme en bonne brise qui laisse espérer un soaring.
Le vol rando dans le vent se fera sans encombre, et une séance de gonflage à l’atterro s’organise assez vite pour les joueurs. Quant au chocolat chaud ou la bière, les papilles étaient ravies.

photo279231677093488589photo279231677093488590photo279231677093488588photo279231677093488587

Open de Chabre, Laragne

Cette année c’est dix-sept pilotes dans les starting blocks pour les inscriptions de l’open de Chabre, malheureusement trois n’ont pas réussi à avoir le précieux sésame.IMG_3798

IMG_3505Nous voilà quatorze inscrits et prêts à en découdre, façon de parler, mais comme souvent à dernière minute quelques-uns se désistent ce qui fait le bonheur de ceux qui sont sur l’énorme liste d’attente.

Ce qui réduit notre groupe a douze.

Comme les années précédentes l’évènement se déroule dans des conditions que je qualifierais d’excellentes, l’organisation a tout prévu, les transports, les briefings, le rapatriement des pilotes, et bien sur les habituelles animations.

La météo nous permet d’effectuer quatre Task, trois « Elapsed Time » et une « Race to Goal ».

L’épique de pilotes motivées nous ramène de très bons résultats :

 

Au classement général :

10 – Joël

14 – Catherine

17 – Thomas

18 – Ruthger

 

Pour les femmes :

1-Catherine

4-Jocelyne

13-Irène

 

Par équipe « Les Maitres Jedi » se trouvent en 2° position, équipe composé de :  Joël, Rutheger, Luc et Daniel. Pour Luc et Daniel c’était la première participation.

2015-07-03 20.08.53

En résumé une semaine de vol agréable sans prise de tête, grillades au camping, piscine, et baignade dans les gorges de la Meouge.

Un super stage de parapente avec en bonus l’initiation à la compétition.

Encore un grand merci à tous les participants pour leur bonne humeur, leur patience et leur disponibilité :

Joel , Catherine, Thomas, Daniel, Jocelyne, Thierry, Nicolas , Irene, Remy, Luc, Ruthger.

 

Rendez-vous l’année prochaine.

 

Poloch’

 

Plus d’images c’est par ici : https://www.dropbox.com/sh/ldqaeuntpb6t8mf/AACkX337Mc4iAkETOrf9zWjqa?dl=0

 

 

 

 

Sortie Wispile, 13 juin 2015

Après une semaine pas du tout propice au parapente, on a droit à une petite fenêtre météo samedi 13 juin pour notre sortie au Wispile. Il y a quand même un risque d’orage et un léger foehn annoncé, mais on décide de tenter le coup. Neuf pilotes se retrouvent donc au télécabine du Wispile. Le ciel est joli, avec des cumulus pas (encore) méchants, mais on voit qu’il y a pas mal de sud-ouest. Tout le monde décolle rapidement mais se retrouve aussi assez rapidement au sol, après un vol plutôt sportif. Quand on revient vers l’atterro à 60 km/h et qu’on voit les gens qui posent dans le même sens que nous en bas, on se dit qu’il y a un problème quelque part… Effectivement, y’a une petite zone de cisaillement à passer ! Gilles a quand même volé jusqu’à La Lenk et Jean-Phi a posé vers Gsteig, mais tous les autres se retrouvent à l’attero du Wispile pour boire un verre. Ensuite départ vers la gare et en attendant le train, on se régale avec des glaces pour les filles et des bières pour les hommes (comme c’est cliché !) et des tartes aux noix pour les gourmets.

Bref, une balade plus gourmande qu’aérienne, c’est ça aussi le club RVL !

Vols du soir 2015, c’est parti!

C’est en cette magnifique journée du 21 avril 2015 que le premier vol du soir de l’année a pris son envol. Douze (12!!coin!) personnes se sont réunies au parking de Chailly pour charger leur aile sur la Land, conduite en cette occasion par Pierre. Une petite bise restante nous a fait voyager jusqu’au site de Grandvillars, où déjà des ailes en l’air nous faisait bien envie. Le temps de monter au décollage et c’est dans une douce brise de soirée que nous nous sommes envolés entre 30 et 50 minutes suivant les participants.DSCI0018 Dernières lueur de soleil, dernière petite brise restante, c’est avec la banane aux lèvres que nous nous sommes posés sagement. DSCI0030

 

 

 

 

 

 

 

Alors que nos estomacs commençaient à gronder, le lieu de ravitaillement c’est très vite prononcé: La Croix Blanche d’Epagny. Le mardi soir est réputé pour sa traditionnelle bourgui à gogo, malheureusement sous réservation que nous ne savions pas. Pas d’importance, les viandes de manquent pas! La côte de bœuf de 500g. a su ravir les estomacs les plus gourmands. Même la fondue au fromage n’a pas résisté à la soirée! DSCI0044

Les vols du soir ne sont pas que vol de résistance dans la brise douce de fin de journée, mais aussi un moment de forte convivialité que nous partageons en tant que membres de notre club préféré.

Sans chauffeur, pas de vols du soir, quelques place sont encore disponibles! Tu peux t’inscrire ici.

11-12 Avril 2015 – Annecy Tyrolienne et Vols

C’est un petit groupe de 6 pilotes qui a pris la route vers Annecy par un beau samedi matin.

Pliage secoursNous avons vécu une matinée pleine d’émotions sur la tyrolienne! Pas de mort, théorique, cette année mais quand même un accident grâaave et plusieurs sorties de secours un peu lentes quand même, ça fait peur.

Un joli vol du soir, un p’tit resto de derrière les fagots et au dodo!

Le dimanche avait déjà bien commencé par un super déjeuner au soleil et s’est bien continué avec un joli vol du matin sur le site Est qui nous a laissé un goût de trop peu. Ce qui a été comblé par le vol de l’après-midi!
Pique nique sur le déco de Montmin puis décollage!
JP s’est tenu à notre idée de tentative de retour en Suisse en vol et à posé à Cluses. Bravo!
Dom a bouclé son premier cross avec un tour du petit lac. Magnifique!
Irène et Gordan ont fait de super chouettes ballades dans le bocal, le très, très grand bocal… Extra! et surtout, merci pour les voitures!Lac d'Annecy vu du Semnoz
Et, avec Nico nous nous sommes laissés guidés vers Chambéry, puis nous nous sommes motivés pour le retour sur Annecy. Au Semnoz, Nico me demande « et maintenant on fait quoi? » déjà tellement content que nous étions de notre ballade improvisée. Sans trop y croire et pour la blague, je réponds: « bein, on monte et on bascule derrière sur le Roc des Bœufs pour rentrer! ». Et là, je vois Nico qui se prend une joli pompette et qui me dit: « bon bah…. j’y vais alors…. ». Il ne me restait plus qu’à le suivre et à rentrer vers le camping! Trop beau et tellement inattendu!

Bref, tout le monde en a eu pour son grade et nous sommes tous rentrés avec le sourire en rêvant à nos prochains vols!