La Seya et Souper de club

En cette belle journée du 1er novembre 2014, 11 membres du RVL se sont aventurés sur les pentes dans les hauteurs d’Ovronnaz. Grand soleil et merveilleux ciel bleu étaient au rendez-vous.

Il a fallu environ 2h de marche aux randonneurs pour atteindre le sommet de la Grande Garde. Vue plongeante sur la plaine du Rhône et bonne brise de vallée qui nous empêchera de décoller sans se jeter dans le vide de la falaise. Encore quelques minutes supplémentaires auront dû se faire pour atteindre le décollage au sommet voisin de la Seya. La bonne brise de pente ainsi que les parapentes satellisés vers le Muveran nous promet un joli vol.

Il en revient à notre guide du jour et biplaceur sans passager d’ouvrir les feux. Jean-phi a trouvé victime au sommet pour ce magnifique vol de plaisance, heureuse gagnante! Un aller retour le long de la crête suffit pour repasser sur le déco et venir narguer les copains encore au sol.

On tire les A et c’est pas loin de l’heure de vol en joli soaring qui enthousiasme les pilotes jusqu’à l’atterro de Fully.

« Après l’effort le réconfort »! C’est sur ce dictons que les pilotes heureux vont boire l’apéro. Quelques membres viendront encore garnir les rangs pour le souper du club. C’est avec une très bonne brisolée que tous les estomacs se sont ravis.

 

seya

Rando à la Pointe de Cray

Tandis que certains s’imaginent pouvoir conjurer le Sort de la Peuf à Bretaye ou Torgon, notre petit groupe de quatre parapentistes et deux passager(e)s file tout droit vers le Pays d’en Haut.
Comme le vent est au Sud-Est, nous partons assez tôt en direction de la Pointe de Cray que nous atteignons vers midi. Jolie vue dégagée sur le coude de la Sarine, les Verraux, les Vanils et même, tout au fond l’Eiger-Mönch-Jungfrau !

Le vent météo étant insignifiant, nous nous dépêchons de décoller pour un plouf qui nous amène tout droit dans un tea-room à Château-d’Oex avec chocolat maison, bircher et bière de l’Ours.

vanil