Sortie rando – Dent de Valerette – 29 octobre 2016

C’est avec entrain qu’une jolie troupe d’une dizaine de participants prenait le bus à Monthey en direction des Giettes.

IMG_2198  IMG_2201  IMG_2199

Comme le ciel nous a gratifié d’une superbe visibilité nous sommes joyeusement monté à la dent de valerette

IMG_2202  IMG_2203

où nous attendait un soleil éblouissant et une petite bronzette.

IMG_2205  IMG_2206

ensuite vol paisible entrecoupé de thermiques jusqu’à monthey.

 

L’après midi a été consacré à un vol thermique du coté de « chez Marcel » pour quelque uns des marcheurs.

Belle journée, ambiance sympa

Sortie « Saint André Cool » du 09 au 16 octobre 2016

Sortie « Saint André Cool » du 09 au 16 octobre 2016

La semaine de cross « cool » (et mixte) a mobilisé 9 participants (4 dames et 5 messieurs) auxquels Joël est venu prêter main forte en complétant l’équipe d’encadrement déjà constituée de Marc Fontaine et de l’inoxydable belge du volant, le désormais célèbre Marcel.

DCIM100GOPROG0014941.
La semaine a commencé par un vol du soir typique de Saint-André-les-Alpes avant de se poursuivre lundi par une première journée cross fructueuse, puisque 7 des 9 pilotes ont bouclé le tour et atterri à Saint-André après avoir visité Allier, Meunier, Cordeil, Puy de Rent et Crête des Serres – y compris un détour par le Pic de Chamatte pour 6 d’entre eux.

Mardi et mercredi, l’entrain n’a pas faibli, mais les thermiques se sont montrés moins généreux, autorisant pourtant de jolis parcours vers Sapey – Mouchon.

Après 2 jours entiers de pluie qui ont provoqué un engouement inattendu à la fois pour les jeux de société comme « Carcassonne » et pour les produits traditionnels issus de la Maison du Saucisson ou des distilleries locales, les vols ont pu reprendre samedi dans des conditions intéressantes mais pas suffisantes pour rallier Allos, ni pour les participants, ni même pour les encadrants. La légende du club retiendra d’ailleurs que lors de ce vol, « l’un des accompagnateurs s’est posé au beau milieu du Verdon et y a entièrement mouillé sa voile couleur moutarde et est donc rentré extrêmement tard à l’hôtel » (nous laisserons les plus habitués démêler la part de « déformer, amplifier, répéter, dans cet ordre » que contient cette description)

Dimanche, le ciel s’étant couvert dès le matin à Saint André, la joyeuse troupe a mis le cap au nord, et a réussi à s’offrir encore un vol-plouf à Saint-Hilaire-du-Touvet en chemin.

En bref, une sortie qui a permis à certains de découvrir l’activité « cross », et à tous de la pratiquer à leur niveau dans le cadre idyllique de Saint-André, sans oublier les points positifs tels la cuisine d’RV, l’odeur de la lavande et la présence en vol de quelques vautours utilisés comme « indicateurs de thermiques ». Il est donc question de recommencer l’année prochaine !

Eric Dupureur

sortie de Loèche-Adelboden 10-11 septembre

Voici un petit retour de la sortie de Loèche-Adelboden 10-11 septembre

Participants:   7, dont 5 membres,

Samedi  vers midi:
Rdv sur la terrasse ensoleillé du Restaurant Flaschen.
7 présents, 5 pilotes , un passager, un trottinettiste.
Montée en cabine de Flaschen à Rinderhütte  vol tranquille, attéro à Susten, Andreas en pilote Biplace.
Bains Thermaux
Samedi soir:
Déplacement au chalet,  3 courageux grimpent les échelles d’Albinen pour rejoindre Flaschen
Délicieuse Raclette

16-09-11_12-04-29  16-09-11_12-06-32

Dimanche matin:
3 courageux (Gilles, Karen et Dom) sont décidés pour la randonnée direction Gemmi et Adelboden. Légère bise venant du Nord Est qui nous fait abandonner l’idée de faire un petit vol de descente sur Leukerbad. Donc bus puis cabine direction GemmiPass.
Jolie marche à un bon rythme.

2016-10-30_20-37-04
Arrivés au dessus d’Engstligenalp, soigneuse évaluation des différentes variantes possibles. Toujours la petite bise mais les thermiques sont aussi présents, tout comme un plafond de nuages très bas qui pourraient nous chicaner…  On suit la crête depuis le Chindbettihore  et on décolle sur un petit col en contournant le Tschingellochtighorn. Puis déco au gré des thermiques ou du vent dominant sur un sol avec des pierres coupantes…  joli vol et on a pu tenir environ une heure au dessus d’Adelboden. Retour en train.

Merci aux participants pour leur bonne humeur et leur implication..

Dominique Roulet

Vanil du Van et Souper du club – 22 octobre

Membre depuis peu du RVL, j’ai participé hier à ma première sortie du club. Un charmant membre, qui tient à garder l’anonymat, posa donc cette question à notre vénérée mais néanmoins estimée Madame la Présidente: c’est quoi le bizutage pour les nouveaux ? Avant que je n’aie pu mentionner le caractère moyenâgeux de cette pratique née sous l’Abbé des Béjaunes et par ailleurs interdite par le Code Civil de certains pays, notre vénérée mais néanmoins estimée Madame la Présidente déclara: écrire le compte rendu de la journée ! Dans sa grande mansuétude, notre vénérée mais néanmoins estimée Madame la Présidente précisa que la forme était libre – factuel, poétique, ou scientifique. Mais dans sa non moins grande préoccupation d’efficacité, notre vénérée mais néanmoins estimée Madame la Présidente précisa, au moment de lever le camp, que « ce serait bien qu’il soit envoyé avant demain midi » (sic).

Acte donc. Et pour ne froisser aucune sensibilité et répondre aux goûts des moitié-moitié, des vacherin, des avec ou sans dessert, avec ou sans café, simple ou double surface, avec ou sans secours, casque ou bonnet, bâton télescopique ou pliable, montée avec ou sans sac, complet ou à mi-chemin, thé, café ou verveine, voici non pas une, mais les trois versions autorisées de la sortie.

*** FACTUEL ***

Rando:
– annoncés: 19
– partants: 18
– excusés: 1
– arrivés: 18
– infirmerie: 0

Vol:
– prévu: 1
– fait: 2

Fondue:
– annoncés: 23
– partants: 27
– vacherin: 19
– moitié-moitié: pas assez

Meringues et viande séchée:
– annoncés: 2
– partants: 4
– excusés: 0
– piquent dans l’assiette du voisin: 24

*** POETIQUE ***

En cette fraîche mais lumineuse journée d’automne, nous nous en allâmes, vaillants conquérants des cimes et des cieux, à la découverte des beautés du Vanil noir. La luxuriance modeste des brindilles d’herbes se parant de scintillement de rosées glacées du l’aube firent progressivement place au mœlleux humide des terres collantes et fuyantes sous les dards émoussés du zénith automnal. De pas en pas et de mots en mots, nous nous élevâmes aux sommets des Préalpes et d’un humour jovial. A l’abris du Zéphir nous primes quelques collation avant l’assaut final d’un pic monumental. Là, mais loin d’être las, nous dépliâmes grandioses et légères nos ailes de chiffon pour marier nos corps à Eole. L’union fut plus ou moins prolongée, mais en tous les cas appréciée, parfois à répétition, jusqu’au dernier scintillement vespéral.

Après nous être ainsi dépensés, nos panses furent plaies béantes qu’il fallu abondamment penser. Sous le regard fier du château millénaire des contes de la Gruyère et la protection bienveillant de Notre Dame des Marches, nous dégustâmes, oh délices onctueux, le travail des vaches et des hommes sous toutes leurs formes: crème double, vacherin et Gruyère se mélangèrent donc en nos estomac avec des rebibes de leurs chaires asséchées, qu’il nous fallu bien réhydrater de vin.

Ce sont avec de viriles accolades que, camarades d’un jour, nous repartîmes chacun dans nos contrées. Seuls ou nombreux sur nos destriers d’acier, mais certaines d’être unis à jamais par ces mémoires partagées.

*** SCIENTIFIQUE ***

– AD: altitude départ: 736 mètres
– AS: altitude sommet 1966 mètres
– DE: dénivelé = AS – AD = 1230 mètres
– TE: temps d’effort: 141 minutes
– VaM: vitesse d’ascension moyenne = DE / (TE x 60) = 0.145 m/sec
– FC moyenne: 149 bpm
– FC max: 177 bpm
– Dépense énergétique: 1316kcal
– Température moyenne: 17’C
– Température minimale: 15’C
– Température maximale: 23’C

Et qu’on ne m’y reprenne plus d’accepter ! 

Xavier Vasseur

compte-rendu de la Rando de la Chaud Ronde le 15.10.2016

Voici un compte-rendu de la Rando de la Chaud Ronde le 15,10,2016.
Après avoir eu des sueurs froide pour les prévisions météo, Hélios et Eole nous ont gâtés !
Sept membre au rendez-vous à Barboleusaz, montée en télécabine au Chaux et première rando. 270m de dénivelé pour atteindre la Croix des Chaux (2020m).
photo_2016-10-18_18-58-50
Joli petit vol en direction Le Fratchi (1420m) avec à l’attero quelques souvenirs que les ruminants ont parsemé généreusement, mais aucun n’a été piégé.
Deuxième rando  560m de dénivelé pour atteindre la Motte.
(Jean Philippe qui a raté le train à Lausanne nous a rejoint).
Ciel qui se bouche, donc faut pas traîner à plus tard le pique-nique !
 photo_2016-10-18_18-57-24
Décollage avec un chouette nuage 200m devant que nous exploiterons généreusement, quelques petites barbules nous porterons jusqu’à Bex.
 photo_2016-10-18_18-57-38
Comme nous avons de l’avance, nous prenons le train au Pont Neuf  pour le col de Bretaye
A 14h09, le pique-nique sera fait à la montée avec plein d’anecdotes et de bonne humeur.
Troisième rando en direction du Bouquetin , malheureusement bouché par la brume, donc montée au  Boulet 280m de dénivelé.
Le temps de préparer nos voiles le ciel se dégage, et après l’envol nous serons accompagné de généreux thermiques en direction des Verney  ou là thermiques et dynamique nous comblent .
Hervé posera à Yvorne, Laurent à Ollon, et le reste du groupe à Bex.
Une bien belle journée
Patrick Magnin

St-André : semaine cross – septembre 2016

A nouveau la sortie Cross de St-André a connu un beau succès puisque la semaine était pleine avec 15 participants + notre membre conducteur Marcel. Notre Land Rover a été mise à contribution avec deux rotations quotidiennes pour le déco + les récup jusqu’à St-Jean de Montclar et la Javie.

photo_2016-10-17_11-00-14

Au niveau météo nous avons été gâtés et avons pu voler pratiquement tous les jours et effectuer les cross « du bouquin », soit entre autre le fameux Dormillouse – retour et un vol vers le sud en direction de Gréolières interrompu par la pluie, sauf pour un voleur rapide TGv, qui a atteint le but avant l’orage 😉

Une nouveauté au programme, un petit triangle en direction de Digne-les-Bains et son retour par la montagne du Carton. Une voie à explorer et à améliorer car son potentiel en terme de triangle FAI en direction de la Blanche est prometteur.

cross digne

Autre nouveauté, les « goal virgins » et autres performances marquantes ont été fêtés dignement !

photo_2016-10-17_10-57-57

Sur le chemin du retour les plus acharnés ont encore pu profiter d’un superbe dernier vol avant de ranger l’équipement pour l’hiver.

photo_2016-10-17_11-01-00

Une bien belle semaine à renouveller en 2017.

 

Sortie Vercorin, 3 septembre 2016

La journée commence autour d’un café à Chalais, le temps d’un breafing sur l’espace aérien du coin.

Montée à 11h aux Crêts du Midi pour un vol du matin. Le thermique se réveille!

Après avoir posé en plaine, nous faisons un tour de tracteur avant de rejoindre une marmotte restée endormie pour un 2e vol.

L’ouest se lève, le ciel est laiteux sur Martigny… Peu confiants de faire un long vol, nous nous élançons tout de même pour redescendre en volant. Et là, l’ouest nous aide à nous élever le long de la crête, à faire le tour du Vallon de Reichy puis à partir sur d’autres cimes ou boire un café la cabane des Becs de Bosson. Certains finiront leur courses à Chalais, d’autres dans le val d’Hérens et devront rentrer en stop.

Ce fut une chouette journée ! L’année prochaine, on y passera le week-end. :) En attendant 2017, quelques souvenirs de cette journée en images ici.

L’envol de Gordan, décédé le 4 juillet 2016

Nous nous permettons d’imaginer que tu n’aurais pas voulu que nous restions fâchés avec le ciel, alors voici :


Un texte à lire en écoutant The Sadies : A good flying day


 

Un léger vent d’ouest souffle sur ce début d’après-midi qui nous offre les conditions les plus parfaites pour nous envoler en surplombant le Léman.

Les amis sont là, nous n’avons pas dressé de grand plan, nous verrons bien ou le vent nous porte…

Le décollage se colore tel un tableau d’impressionniste avec nos voiles ouvertes, le démêlage est méticuleux. A ton tour de t’envoler, la concentration est intense en ce moment important, ta voile monte, puis te prend en charge et comme toujours, une immense ivresse de liberté te gagne.

DSCN1035Nous longeons le flan de la montagne en quête du premier thermique, très vite il est là, indiqué par nos maîtres les oiseaux qui s’y exercent avec une agilité que nous n’aurons certainement jamais…

Le thermique est large et généreux, nous nous étageons très vite. L’ascendance est parfois physique, mais l’attrait du plafond, l’attrait d’aller jusqu’au haut de ce thermique prend le dessus et t’aide à maintenir l’aile dans l’inclinaison idéale.

L’arrière-pays se dévoile au rythme des derniers tours enroulés, la roche se dresse fièrement et les verts se déclinent majestueusement de là-haut. A cette hauteur l’air est plus frais, il balaye ton visage comme pour te récompenser du gain de hauteur. Mais déjà les cadors du club transitent vers la prochaine montagne, nous les suivons au mieux.

Nos ombres dessinent comme un bas-relief ou une véritable Poya sur le paysage. Certains feront en effet une désalpe car ils auront manqué la prochaine ascendance et se seront posés là, juste au pied de la chaîne. Il faut bien que quelqu’un se dévoue pour offrir l’apéritif.

Les prochains thermiques se suivent sans se ressembler, l’euphorie te gagne peu à peu, l’esprit est léger, détaché du monde là-haut, loin du quotidien, l’heure n’a plus d’importance, sauf pour ton estomac.

Parfois durant le vol, les copains se permettent de te dépasser, voir d’avoir la désobligeance de te survoler, voir même de venir profiter de ton « ascendance privée » que tu as dénichée en ayant observé les signes de la nature. Nous connaissons les ailes de chacun, les commentaires à la radio vont donc bon train. Nous rapporterons de toute manière de croustillantes anecdotes au dîner qui suivra le vol en prenant soin de les amplifier, même de les déformer selon le dicton du club.

Les heures ont passé, le soleil se fait plus bas sur les cimes, donc nous aussi, tu lèves les yeux sur ta voile, le contraste entre elle et le ciel est fort, les sentiments sont puissants après avoir parcouru autant de kilomètres à la comprendre et à lire les éléments.

Ton altitude est maintenant vraiment moindre, tu dois donc te résoudre à rejoindre les amis déjà posés dans un champ accueillant, après une approche selon les règles, te voici face au vent, à quelques mètres du sol, tes pieds s’apprêtent bel et bien à retrouver la terre…

Tes chers amis attendent avec impatience que tu enlèves ton casque pour venir échanger une vigoureuse poignée de main ou te serrer dans leurs bras.

Les visages sont marqués par l’effort, les traces de vols sont bien enregistrées, les yeux sont pétillants, l’émotion est palpable et nous accompagnera tout au long des jours suivants.

Nous gardons tous secrètement qu’après avoir partagé une telle aventure entre ciel et terre, un peu de nous, de notre cœur et surtout de notre esprit plane pour toujours dans ce ciel bleu, que nous parapentistes aimons tant…

Bon vol à toi Gordan !

IMG_6830

Quelques souvenirs de notre ami

Sky Water Run 2016 maintenu!

logo SWR

Samedi 9 juillet 2016

Excellente météo annoncée pour demain. Le Sky Water Run est évidemment maintenu!
Rendez vous à 09h30 sur la place du marché de Montreux pour retirer les dossards et dernières inscriptions
Briefing 10h30, Départ 11h00.
Fin des manches du Run 16h00 –  Navettes gratuites jusqu’à 18h00.
Remise des prix 19h00, suivie par un concert de Franz Robert Wild et Dj’s jusqu’ à 01h00.
Top forme, soleil et bonne humeur , à demain !!!
Cyril et Bert