Week-end à Vercorin

Par ce beau week-end d’août, les 18 et 19 plus précisément, une petite troupe aventureuse s’est dirigée vers le Valais voisin dans le but de voler… mais pas que.

Rendez-vous était donné au départ des cabines pour aller explorer le ciel avant qu’il ne risque de nous tomber sur la tête. Ce sont donc huit joyeux lurons et luronnes qui se sont retrouvés au décollage du Crêt du Midi pour y décoller (avec une bonne demi heure d’avance), tandis que deux accompagnatrices se promenaient gaiement.

Les plus habiles auront pu aller visiter Bendola et revenir se poser. D’autres n’auront jamais vraiment quitté le bocal, mais auront tout de même profité d’une générosité toute relative. Après une pause repas au sommet, le ciel parait moins accueillant mais quelques pilotes iront tout de même s’y promener avec joie… et auront le plaisir de retrouver Boubi et son bus bardé de boissons fraiches sur le parking qui fait également office d’atterrissage. La vie est belle.

La petite troupe s’est ensuite mise à l’œuvre pour préparer un joli campement à base de maisons en tissu et de maisons à roulettes et reprendre des forces afin d’entamer le grand projet du lendemain.

 

Le dimanche, après un réveil à 8h10 et un petit déjeuné à point nommé, la troupe met le cap sur Zinal dans le but d’y réaliser un vol panoramique dans le val d’Anniviers. Rejoint par quelques nouveaux membres, ce ne sont pas moins de 10 pilotes qui décolleront de la Combe Durant pour un vol de quelques mètres à quelques kilomètres. Saluons au passage l’opportunisme de Vincent qui a profité d’une suspente cassée de Max pour lui emprunter son vario et combler ainsi le vide laissé sur son tableau de bord par sa tête en l’air. Le premier thermique prend des airs de carrousel et emporte tout le monde avec lui dans une élégante valse qui pourrait s’intituler « Le bal des Géos ». Une fois rejoins la base, la vue sur le lac de Moiry est saisissante. Le cheminement par Grimentz puis le long du relief permettra à beaucoup de rejoindre Vercorin, avec une halte au Crêt du Midi pour certains.

  

Tous les participants remercient chaleureusement les organisateurs de cette excursion en Région Ventilée Lointaine source de jolis souvenirs. Notre gratitude va également aux inventeurs des portes bébés, aux inventrices des guêtres pour bébé, aux brasseries appenzelloise et du Mont-Noble, aux cafetières de Boubi, au sanglier dans le saucisson, au chamois qui a dérangé Van de bon matin pendant qu’elle s’isolait pour se soulager, à Danny B. pour son accueil chaleureux et à la Gouille de St Triphon, alternative rafraichissante au Retour par la Voie Lente.