Rando-Cross hold up

Les prévisions météo n’étaient pas hyper favorables avec une bise encore marquée annoncée pour le samedi 17 avril. Le petit retour tardif de l’hiver limitait aussi les options pour éviter neige et froid qui n’étaient pas au programme de cette journée pensée sympa pour se remettre en selle. Il a fallu se montrer patient et décider la veille avec un certain optimisme d’aller s’abriter dans le Val de Bagne.

Beau décollage, beau ciel, ça mérite bien un petit bisou

Les projets initialement envisagés pour cette sortie rando-cross soigneusement remis au placard au bénéfice d’une improvisation de dernière minute, 11 vaillants marcheurs ont mis le sac au dos dans l’espoir d’aller caresser les douceurs des petits cumulus qui peuplaient déjà le ciel à 10h15.

Échaudés par les premières ailes aperçues en l’air, perchées sous les nuages, pendant la montée, tout le monde se prépare consciencieusement sur le vaste décollage suggéré par un informateur souhaitant gardé l’anonymat.

En l’air, une extraction technique et des premiers thermiques peu évidents à dompter donnent du fil à retordre et égraine la petite grappe.

Des conditions généreuses et un certain talent permettra aux plus courageux (et moins sensibles au froid) d’aller visiter un bon bout du Valais. Pour d’autres, c’était déjà un bon bol d’air et une remise en selle appréciée.

Décidément, ça valait la peine d’aller mettre le nez dehors. Le dicton « qui regarde trop la météo reste au bistrot » n’est pas qu’une vue de l’esprit (enfin pour autant qu’ils soient ouverts, ce qui finira bien par être à nouveau le cas.